fbpx

6 conseils pour rédiger le message parfait sur Linkedin

On fait souvent cette comparaison : LinkedIn c’est Facebook pour les pro.  C’est en partie vrai car vous pouvez parler à des professionnels sur le Chat de LinkedIn comme vous pourriez le faire avec votre cousin sur Messenger. Mais ça vous le savez déjà… Parler en direct avec une personne qu’on connaît c’est simple mais pas forcément à un client potentiel dont vous ne connaissez rien.

LinkedIn c’est un peu comme quand un enfant arrive à l’école le premier jour, il ne connaît personne. Il a 2 choix : Soit aller vers les autres enfants et faire connaissance soit rester dans son coin pour finalement manger seul à midi.

Vous connaissez donc la stratégie gagnante : Aller vers vos prospects et faire connaissance, découvrir qui ils sont, leurs besoins,… Vous devez apprendre à parler avec eux sans trop parler de vous et de ce que vous vendez. Démarquez-vous des 90% de commerciaux qui attaquent d’entrée de jeu avec leurs supers arguments. 

Remarque : Si vous n’êtes pas LinkedIn Premium, vous devez être connecté avec la personne pour pouvoir parler avec elle. Si vous avez un LinkedIn Premium, vous pouvez envoyer des messages directs grâce à vos crédits InMail. Par expérience au Maroc, il est très rare qu’une invitation envoyée à un prospect soit refusée.

Voici quelques conseils utilisés par Wild Agency pour aborder une conversation avec un prospect sur LinkedIn : 

1. Trouvez un terrain d’entente

 

LinkedIn reste de loin la meilleure source d’informations pertinentes concernant les employés de toutes les sociétés dans le monde. Et ce constat est encore plus vrai pour le Maroc car toutes les sociétés n’ont pas de site internet.

Vous pouvez tout trouver sur la personne : L’entreprise dans laquelle elle travaille, son poste, ses antécédents professionnels, là où elle est allée à l’école, ses intérêts, si vous êtes dans un groupe commun,… Donc avant d’envoyer un message, parcourez son profil. 

Ces informations sont aussi très utiles pour enrichir notre CRM. Ce qui nous permet ensuite de personnaliser au mieux nos emails. 

Voir article complémentaire : Comment personnaliser ses emails

Si la personne est active sur LinkedIn, regardez ce qu’elle partage ou ce qu’elle aime et lisez ses articles. 

Le but est de trouver des points communs.

Maintenant que vous avez trouvé un ou plusieurs points communs, vous pouvez personnaliser votre approche afin que votre premier contact soit ciblé, personnel et pertinent. 

Evitez de faire copier coller le même message sur tous vos clients potentiels. Un prospect qui a le sentiment que vous vous êtes intéressé à son profil sera d’office plus à votre écoute. 

Exemple de point commun qu’on recherche sur LinkedIn pour Wild Agency : Notre cible = les commerciaux => On va chercher un post publié par une agence de recrutement concernant une offre d’emploi pour un commercial. Toutes les personnes qui ont liké ce post sont des clients potentiels. On a là une accroche.

2. Voir si une connexion mutuelle peut vous présenter

 

Personnellement, pour notre propre prospection chez Wild Agency, on n’utilise jamais cette technique car nous sommes dépendants du temps de réaction de la personne qui va nous recommander. Par contre ça nous arrive de le faire pour nos clients. Surtout ceux qui se situent dans des domaines techniques (ex: projets de génie civil), des secteurs peu concurrentiels (ex : aéronautique,…) où tout le monde se connaît donc c’est plus simple de faire de la recommandation. 

Vous pouvez néanmoins utiliser une technique proche qui consiste à notifier à l’aide du signe “ @ “ un contact commun dans votre premier message.

Exemple du message :

“ Bonjour Mme. / Mr. [Nom_Famille],
J’ai remarqué que nous avons un contact en commun : [@nom_connexion_commune]. Je vois que nous travaillons dans le même secteur d’activité. Nous échangeons régulièrement sur [Sujet_Conversation]. Seriez-vous aussi intéressé d’en discuter ? 


Attention : Ne pas mentir sur la relation en commun car elle va être notifiée.

3. Soyez bref

 

Si vous avez déjà lu les articles sur comment écrire un email (Si ce n’est pas encore fait, je vous le recommande vivement via ce lien) comme un professionnel, vous savez que plus c’est concis et mieux c’est. LinkedIn c’est pareil. La longueur du message a un impact significatif sur le fait que le prospect réponde ou non. 

Pour vous donner un maximum de chance d’avoir un retour, pensez donc à écrire un message bref et humain. Chez Wild, on respecte souvent cette proportion : 

  •  Bonjour [prénom], 
  • 1 Phrase d’introduction : Parler d’une recommandation / Parler d’un contact en commun / Dire qu’on a rencontré la personne sur un salon / trouver un point commun sur le profil / …
  • 1 Phrase de présentation de soi 
  • 1 Phrase d’accroche : Selon votre stratégie, vous allez poser une question à la personne en lien avec votre objectif
    Exemple : Mon objectif = Vendre un Firewall
    Ma phrase d’accroche = Avez-vous déjà entendu parler d’un Firewall 100% marocain ? 

Donc nos messages ne dépassent pas les 3 lignes sans compter les formules de politesse.

4. Ne vendez pas trop vite

 

Tout comme pour l’email, placez un élément de vente dans votre message LinkedIn et vous êtes mort ! Rappelez vous à chaque instant que tant que vous ne connaissez pas votre prospect et que vous ne pouvez pas identifier un besoin chez lui ou dans sa société, il est très risqué de promouvoir votre produit ou votre service.

5. Donnez-leur une raison de répondre

 

Si vous recevez un message d’un étranger, vous ne serez probablement pas enclin à répondre à moins qu’il ne vous donne une bonne raison, non ? Reprenez le modèle de message plus haut où il y a une question dans la phrase d’accroche. C’est une question très simple : Tu connais : Oui ou tu ne connais pas : Non
Ce type de question simple favorise les premiers échanges. 

A la place d’une question, vous pouvez dévoiler votre plus gros avantage concurrentiel qui va là aussi susciter de l’intérêt chez votre prospect et donc le motiver à en savoir plus. 

Selon la personne que vous contactez, vous pouvez aussi lui demander un conseil sur un intérêt que vous avez en commun.
Exemple : Vous créez des sites internet et vous contactez un expert en SEO, vous pouvez lui demander un conseil. Les gens adorent se rendre utile.

6. Suivez de près vos prospects à l’aide d’un CRM

 

Vous n’êtes probablement pas en contact avec un seul prospect à la fois. Il est donc important que vous gardiez une trace des prospects que vous avez contactés et que vous fassiez un suivi s’ils ne répondent pas. Cela va aussi vous permettre de faire des statistiques sur les approches qui marchent le mieux.

Exemple : Tel prospect a signé et je l’ai approché avec ce type de message. Réutilisez ce message et voyez s’il marche mieux que les autres.

Voilà 🙂 J’espère que ça va vous aider à accrocher pas mal de prospects sur LinkedIn et que vous allez pouvoir en convertir certains en clients. 

À propos du contenu

C’est simple : Tout ce que nous testons et mettons en oeuvre chaque jour chez Wild Agency pour satisfaire nos clients, nous le partageons avec vous.

Wild Agency est une agence de prospection